Español   |   Français



Habillage


L’habillage est constitué par la structure en bois de la maison. Sous le coup de certaines contraintes techniques, urbanistiques et municipales, les murs peuvent être revêtus d'un parement en pierre ou autre matériau isolant. Les assemblages sont exécutés en queue d’aronde pour une structure très résistante.

Fondations



Les fondations sont déterminées pour chaque projet en fonction du type et des caractéristiques du sol. Les fondations les plus courantes sont les suivantes :

Semelle PONCTUELLE

Semelle FILANTE

RADIER

Structure


Le bois massif est utilisé pour édifier la structure de la maison, sous les formes suivantes :

Poutres en bois massif

C’est l’élément de construction le plus naturel. Les sections des poutres utilisées sur nos chantiers sont en général de 40, 90 et 120 mm pour une longueur maxi de 7-8 mètres.

Poutres lamellées-collées

Les nouvelles technologies nous permettent le recours à des plus grosses sections sans fissures ni déformations. Nous travaillons des sections comprises entre 100x160 mm mini et 200x230 mm maxi, pour une longueur maxi de 13 m.

Poutres rondes

La poutre ronde est l’élément de construction le plus ancien. En pin ou en sapin, la poutre ronde est utilisée en 160, 180, 200 ,220 et 240 mm de diamètre, pour des longueurs standard de 3, 4 et 6 mètres.

Isolation


L’isolation apporte ÉCONOMIE et BIEN-ÊTRE à la maison. Une isolation performante constitue l’un des principaux objectifs de la construction de maisons en bois Kbost.

La législation espagnole concernant l’isolation thermique est basée sur le respect des contraintes minimales imposées par le Code Technique du Bâtiment espagnol dont l’application est obligatoire.

Dans chaque province, des zones climatiques sont établies (voir tableaux des zones climatiques) et se voient assigner des contraintes de transmission thermique maximale (tableau 2.1 en espagnol) classées de A à E. Cela fournit une orientation quant aux contraintes minimales à respecter, sans préjuger des autres normes prévues par la loi.

Habillage massif en bois



Habillage massif simple
Bois + Isolation + M’inscrire = Épaisseur ou Valeur
90 1,05
114 0,87
120 0,74
202 0,53

Habillage massif avec bardage intérieur
Bois + Isolation + Groupe = Épaisseur ou Valeur
70 50 20 140 0,46
70 100 20 190 0,30
90 125 20 235 0,24
125 125 20 270 0,20

Double habillage massif
Bois + Isolation + M’inscrire = Épaisseur ou Valeur
70 100 70 240 0,26
70 120 70 260 0,23
90 100 90 280 0,24
90 120 90 300 0,21
90 140 90 320 0,19
125 100 125 350 0,20
125 140 125 390 0,16

Comme on peut le constater, les coefficients de transmission thermique d’une façade conventionnelle sont atteints avec une construction en bois massif de 180 mm d’épaisseur, et améliorés avec une épaisseur de 200 mm.

Toutefois, le recours au bardage intérieur permet d’obtenir des coefficients jusqu'à U=0,20 avec un habillage en bois massif de 125 mm, plus 125 mm d’isolation et 20 mm de bardage intérieur, pour une épaisseur totale de la paroi de 270 mm.

Et jusqu'à U=0,19 avec une double paroi massive de 90 mm et isolation de 140 mm en sandwich entre les deux parois.

En résumé, une maison en bois bien construite peut présenter des performances en termes d’isolation thermique contre le froid et la chaleur deux fois plus élevées qu’une construction traditionnelle.

Façades


En zone E, la transmission thermique maximale est de U=0,74. C’est la situation la plus défavorable d’Espagne.

Exemple d’habillage traditionnel :

MUR EXTÉRIEUR EN BLOC DE BÉTON VIBRÉ à vide d’air, isolation et cloison intérieure, et enduit et monocouche à l’extérieur.



CALCUL DE TRANSMISSION (U)
Enduit en mortier de ciment, épaisseur = 1,5 cm
Monocouche, épaisseur = 1,5 cm
Mur en bloc de béton, épaisseur = 15 cm
Bloc béton vibré, épaisseur = 1,5 cm
Isolation laine de roche, épaisseur = 3 cm
Plaque de plâtre, épaisseur = 1,5 cm

Total habillage = 24 cm

Coefficient de transmission de l’habillage U= W/m²K

Sol



Le sol est isolé avec de la laine naturelle disposée entre poutres ou lambourdes, la meilleure solution étant retenue au cas par cas, pour chaque projet.

Le sol est normalement réalisé en :

Radier
Poutres en bois
Panneau hydrofuge
Pare-vapeur
Isolation thermique
Parquet flottant

Toitures


Pour la construction des toitures, c’est la solution de la double toiture qui est en général retenue.

Le niveau inférieur, entre 15 et 20 cm d’épaisseur, supporte l’isolant, en laine naturelle le plus souvent.

Le niveau supérieur, doublé d’un vide d’air, repose sur la charpente. Il est constitué d'une frise de 20 mm servant de support aux revêtements imperméabilisants : tuiles, ardoises ou autres.

Cette double toiture ventilée est familièrement appelée « air conditionné » grâce à ses capacités à isoler le dernier étage de la chaleur estivale de par son effet parasol.

Finitions intérieures. Décoration.




Toutes les finitions peuvent être choisies et combinées par le client pour créer une ambiance chaleureuse et accueillante grâce aux designs les plus avancés.



Dans les pays nordiques au climat extrême, de très nombreuses maisons en bois vieilles de plusieurs siècles résistent au passage du temps sans aucun traitement de protection.

Finitions extérieures. Peinture.





La tendance est à la mise en valeur de la teinte naturelle du bois. Toutefois, le recours à la couleur est fréquent tant à l’extérieur qu’en intérieur, pour créer un univers aux goûts de chacun.



Coloris : vernis à l’eau sur bois à pore ouvert